Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

L'Algérie s'occupera de ses déchets hospitaliers

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les déchets hospitaliers constituent un véritable casse-tête, surtout qu'ils sont un risque avéré pour la santé publique. Plusieurs hôpitaux déversent leurs déchets en pleine nature, au lieu de les éliminer correctement, exposant ainsi la vie des citoyens à un imminent risque pour leur santé. Rencontré lors de la première édition du Salon international «Algeria Health» qui se tient au Palais des expositions d'Alger, le professeur à la retraite Soukehal Abdelkrim, spécialiste en épidémiologie, médecine préventive et hygiène, et consultant chez Medicatech, une entreprise spécialisée dans la fabrication, importation, distribution et maintenance de matériel médico-chirurgical, a estimé que «les déchets hospitaliers à risques infectieux sont un réel problème pour les établissements sanitaires et la santé publique en Algérie». Il a fait savoir que «les établissements sanitaires algériens génèrent annuellement environ 36 000 tonnes de déchets hospitaliers».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha