Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Des compétiteurs en herbe pour le tifinagh

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une vingtaine d'écoliers participent à un concours d'apprentissage de la transcription berbère en tifinagh organisée à Médéa à l'occasion de la célébration du Nouvel An amazigh, sur une initiative conjointe de la Maison de la culture Hassan-El-Hassani et la direction de l'éducation. Ces compétiteurs en herbe, issus de différents établissements du cycle primaire de la commune de Médéa, seront initiés, lors de la première étape de ce concours, à l'écriture de l'alphabet tifinagh, composé de 27 lettres, dans le but de se «familiariser» avec la forme des lettres et d'identifier, par la suite, les lettres qui leur correspondent dans l'alphabet arabe, a expliqué à l'APS l'animatrice de ce concours. L'objectif de cet exercice est de permettre à ces compétiteurs de bien maîtriser l'écriture de cet alphabet et de pouvoir, surtout, le mémoriser.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha