Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Un vibrant hommage à Jean-Luc Einaudi

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Un vibrant hommage a été rendu jeudi dernier, au cimetière du Père-Lachaise, à Paris, à l'historien Jean-Luc Einaudi, décédé le 22 mars 2014. Einaudi avait par ses recherches fait remonter de la mémoire collective en France les massacres du 17 Octobre 1961 à Paris. La cérémonie s'est déroulée en présence de ses amis français, dont le réalisateur documentariste, Daniel Kupferstein, auteur de nombreux films, tel Dissimulation d'un massacre (2001), sur le 17 Octobre 1961, Djoudi Bedar, frère de Fatima, lycéenne de 15 ans retrouvée noyée dans la Seine, et l'un des organisateurs de la marche des Algériens à Paris, Mohamed Ghafir, dit «Moh Clichy». Un émouvant hommage a été rendu à l'auteur de La Bataille de Paris (1991, réédité en 2001) qui dénonçait: «Un massacre oublié pendant des décennies, refoulé par la conscience collective, étouffé par le gouvernement.» Au cours de la cérémonie, son message au peuple algérien, écrit deux ans avant sa mort, a été lu pour dire que «Cinquante ans plus tard, l'Etat français n'a toujours pas reconnu le crime commis contre vous, mais la vérité est en marche».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha