Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Quand on est seul, le coeur s'arrête

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Vivre seul et voir peu de monde accroît le risque de mourir d'une crise cardiaque ou d'un AVC, selon une vaste étude portant sur la Grande-Bretagne, pays du «secrétariat d'État aux personnes isolées». L'étude publiée hier porte sur quelque 479.000 personnes qui ont répondu à des questions pour savoir si elles étaient «socialement isolées» (combien de personnes elles voyaient, à quelle fréquence elles sortaient) et si elles se sentaient seules. «L'isolement social et le sentiment de solitude sont associés à un risque plus élevé d'infarctus grave du myocarde ou d'accident vasculaire cérébral», écrivent les chercheurs finlandais dans la revue médicale Heart. «L'isolement social semble rester un facteur de risque de mortalité indépendant après un infarctus ou un AVC», ajoutent-ils.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha