Prévisions pour le 21 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
34
 Laghouat Min 20 °C Max 30 °C
47
 Batna Min 12 °C Max 26 °C
34
 Biskra Min 21 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tlemcen Min 19 °C Max 30 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 30 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 32 °C
32
 Annaba Min 20 °C Max 27 °C
39
 Mascara Min 16 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 22 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 41 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 16 °C Max 28 °C
34
 Ghardaïa Min 24 °C Max 32 °C
34
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

La dégradation des terres a atteint un stade critique

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La détérioration systémique des sols met en péril la sécurité alimentaire, le climat et la stabilité des sociétés, alertent une centaine d'experts de 45 pays. C'est un signal d'alarme que lancent les experts de la biodiversité: l'activité humaine est à l'origine d'une détérioration massive - et lourde de conséquences - des terres à l'échelle planétaire. Les terres, ce sont les sols, mais aussi ce qui les recouvre: les forêts, les prairies ou encore les zones humides. Leur constat découle d'un travail de longue haleine: pendant trois ans, une centaine d'experts de 45 pays ont décortiqué et analysé plus de 3000 références sur la dégradation et la restauration des terres - des publications scientifiques, mais aussi des données provenant de sources gouvernementales et de savoirs indigènes et locaux. Leurs observations, qui constituent la première étude mondiale sur l'état des sols, ont été regroupées dans un rapport d'un millier de pages approuvé lors de la 6e session plénière de la Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (Ipbes), qui s'est déroulée du 17 au 24 mars à Medellin (Colombie).

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha