Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Migrants: le Nobel de littérature, Le Clézio, dénonce "un mauvais traitement"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le prix Nobel de Littérature Jean-Marie Gustave Le Clézio s'est dit, lors d'un entretien au Journal du Dimanche, «scandalisé» par les mauvais traitements infligés en France aux migrants et a appelé le président Emmanuel Macron à tenir «davantage» compte des défavorisés. «Je reste scandalisé par la manière dont sont appliquées les directives du ministre de l'Intérieur», déclare l'écrivain. «Il préconise de la fermeté, mais, sur le terrain, on est au-delà de la fermeté Journal du Dimanche» ajoute-t-il. «On continue à infliger de mauvais traitements à des gens sans défense». «Fermer ou ouvrir les frontières reste une question, mais une fois que les gens sont en France, il est inacceptable de mal les traiter», ajoute-t-il. Le prix Nobel de littérature avait dénoncé, en janvier, dans une tribune publiée par des médias, «le tri» fait entre les migrants qui fuient leur pays pour des raisons politiques et ceux qui fuient la misère, y voyant «un déni d'humanité insupportable».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha