Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

L'Algérie commande 380 000 tonnes de blé tendre

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'Office algérien interprofessionnel des céréales (Oaic) a acheté 388.000 tonnes de blé meunier. La facture d'achat tourne autour de 90 millions de dollars. Ce n'est que le dixième des besoins du pays, assure-t-on, auprès de l'Oaic qui ira sur le marché international pour d'autres approvisionnements à l'issue de la campagne céréalière de cette année. Les professionnels du domaine annoncent une assez bonne récolte au vu de la pluviométrie clémente. Mais tous disent également que quelle que soit la production nationale, le recours aux importations pour 2018 est incontournable. L'Algérie demeure un des plus grands importateurs de céréales au monde. Rien que durant les deux premiers mois de 2018, notre pays en a importé pour 542,8 millions de dollars contre 530,6 millions de dollars (+2,3%), durant la même période de l'année passée.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha