Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Les cambriolages des véhicules connaissent un pic

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Plusieurs quartiers de la capitale on vécu et vivent encore une situation assez stressante, au plan sécuritaire. La menace ne concerne pas les personnes, mais les véhicules. En l'espace de quelques semaines, de nombreuses cités d'habitations, à El Achour, Bir-Khadem, Beni Messous et autres, ont reçu des «visiteurs» particuliers, dont le travail était spécifiquement le cambriolage des voitures de tourisme. Des marques précises y passent. La régularité, l'ampleur et la précision des vols amènent à penser que l'on est là devant un grand réseau organisé qui donne la nette impression de bien préparer ses coups avant de passer à l'action. Et pour cause, pour chaque «visite», ce sont plusieurs véhicules qui sont cambriolés et les voleurs semblent connaître les voitures non équipées de signal d'alarme. Des coïncidences qui n'en sont pas vraiment, dont l'urgence d'une sérieuse enquête de police.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha