Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Poste de Sorecal: la mésaventure d'une retraitée

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une retraitée s'est présentée cette semaine au niveau du bureau de poste de Sorecal à Bab Ezzouar pour retirer sa pension. Comme à son habitude, arrivée devant le préposé au guichet, la dame va remettre son chèque, recevoir son argent et demander, juste après, à connaître le nouvel avoir de son compte CCP. Le préposé va l'orienter vers son collègue, installé derrière le guichet voisin. Elle s'exécute, mais sera surprise quand ce dernier va exiger le numéro de compte pour effectuer l'opération. Ne connaissant pas le numéro du compte par coeur, elle va expliquer à l'agent qu'elle vient de remettre un chèque à son collègue, mais ce dernier ne veut rien savoir et refuse d'effectuer l'opération. La retraitée demande un responsable, convaincue que ce dernier va lui accorder son droit de connaître le relevé de son compte. Peine perdue, même le responsable va être catégorique. Pas de relevé sans numéro de compte. Et pourtant, toutes les machines d'un bureau de poste sont reliées à un réseau. De plus, si un client n'a pas de chèque, ce dernier, sur simple communication de son nom, a droit normalement à un chèque guichet. Dans ce cas-là, pour quelle raison la retraitée a-t-elle été victime d'une telle mésaventure?

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha