Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Réunion autour du départ du chef du gouvernement en Tunisie

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Réunie depuis vendredi dernier au Palais présidentiel, la Commission tunisienne des présidents de partis et des secrétaires généraux des organisations signataires du Document de Carthage est restée ouverte jusqu'à aujourd'hui, pour laisser le temps aux parties prenantes de consulter leurs structures respectives avant de donner leur position définitive au sujet du 64e point litigieux du Document de Carthage 2 relatif au remaniement gouvernemental. «Tous les points du Document de Carthage 2 ont fait l'objet de consensus, à l'exception de ce 64e point qui fait polémique», a déclaré la porte-parole de la présidence de la République, Saïda Garrache. «La polémique porte sur la question de savoir si le remaniement gouvernemental va inclure ou non le chef du gouvernement»,
a-t-elle précisé. Le président de la République Béji Caïd Essebsi a appelé les parties prenantes du Document de Carthage 2 à trancher le point litigieux relatif au remplacement du chef du gouvernement en prenant en considération la situation difficile que traverse le pays. En l'absence de consensus, Caïd Essebsi juge préférable de reporter les concertations après le mois de Ramadhan.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha