Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

A la Seaal de Kouba, la presse n'est pas la bienvenue

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Des citoyens de la cité dite des 195 Logements (ex-Grégory) sont dépités par le manque de sérieux de la Seaal de Kouba. Le «hic» est que ces citoyens sont allés se plaindre au niveau de la direction générale de ladite société, mais hélas leur doléance n'a jamais été prise en compte à leur grand désarroi. Voulant entendre la version de la Seaal, pour informer le citoyen-lecteur, notre journaliste s'est rendu, hier, sur les lieux où on lui a signifié carrément une «fin de non-recevoir».
Ceci ressemble fort à une «rétention» de l'information qui nous afflige tous, responsables, citoyens et journalistes. Toujours est-il, au moment où l'eau est très chère et vitale en Algérie, «les fuites d'eau ne sont pas un problème», ironise un habitant de la cité.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha