Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 7 °C Max 20 °C
34
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 1 °C Max 12 °C
34
 Biskra Min 4 °C Max 22 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 19 °C
32
 Tlemcen Min 6 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 3 °C Max 14 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
30
 Mascara Min 7 °C Max 18 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 18 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 6 °C Max 19 °C
30
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
34
 Mila Min 5 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 20 °C
32
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

La chimiothérapie ne sera plus nécessaire

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

C'est une avancée majeure: de nombreux patients frappés par un cancer du sein ou du poumon peuvent éviter la chimiothérapie et ses terribles effets secondaires, selon des études publiées dimanche qui devraient bouleverser la façon dont les cancers sont soignés. La première bonne nouvelle concerne les femmes ayant eu un cancer du sein. Jusqu'à 70% d'entre elles peuvent éviter la chimiothérapie, en fonction des résultats d'un test génétique existant, et se contenter des médicaments hormonaux habituellement prescrits après une opération pour retirer la tumeur.
Concernant les cancers du poumon, des études présentées également à la grande conférence annuelle sur le cancer à Chicago (Asco) annoncent une prochaine ère où les patients verront leur tumeur analysée génétiquement. Si certaines mutations sont détectées, un médicament ciblant spécifiquement la tumeur pourra être prescrit. Autrement, le patient pourra dans la majorité des cas recevoir un traitement d'un nouveau type et en plein essor, l'immunothérapie.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha