Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Al-Magharibiya dans le collimateur des autorités britanniques

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les autorités britanniques ont dans leur viseur la chaîne du parti extrémiste l'ex-FIS, El-Magharibiya, dirigée par le fils de Abassi Madani et financée par le Qatar et le Maroc. En effet, le nouveau ministre britannique de l'Intérieur a affirmé que la nouvelle vision de son pays concernant la lutte contre les discours extrémistes et la radicalisation consiste à mener un «combat sans merci» contre les médias opérant pour le compte de certaines officines acquises aux idéologies de mouvements extrémistes diffusant à partir du Royaume-Uni. «Les groupes terroristes et les adeptes des idéologies qui adoptent la violence comme moyen d'expression politique continuent à se développer, et de manière organique, recourant de surcroît aux réseaux sociaux et à tous les supports qu'offrent aujourd'hui les nouvelles technologies de la communication pour poursuivre leurs objectifs et leurs ambitions transnationales d'instauration d'un climat de terreur partout dans le monde.»

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha