Prévisions pour le 21 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
34
 Laghouat Min 20 °C Max 30 °C
47
 Batna Min 12 °C Max 26 °C
34
 Biskra Min 21 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tlemcen Min 19 °C Max 30 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 30 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 32 °C
32
 Annaba Min 20 °C Max 27 °C
39
 Mascara Min 16 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 22 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 41 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 16 °C Max 28 °C
34
 Ghardaïa Min 24 °C Max 32 °C
34
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Jeux vidéo: comment désintoxiquer les enfants

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La problématique de l'addiction des enfants aux jeux vidéo et la juste approche à adopter face à ce phénomène sociétal menaçant la santé de ces derniers, a été au centre d'une rencontre organisée à Alger, dans le cadre du Comité multisectoriel installé à cet effet. Intitulé «Les enfants et les jeux vidéos», ce séminaire-atelier, tenu la veille de la célébration de la Journée mondiale de l'enfant africain (17 mai), est le second du genre pour ledit comité, mis en place depuis janvier 2018 et réunissant les représentants des secteurs et partenaires interpellés par cette problématique. Une problématique devenue une «préoccupation» pour le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, si bien qu'elle figure dans le Plan national de la santé mentale élaboré par ce département, a souligné dans son intervention, le sous-directeur de la promotion de la santé mentale, le professeur Mohamed Chakali. Il a précisé que l'objectif de cette rencontre est dicté par «le devoir d'informer les élèves, leurs parents et les enseignants» sur les risques d'addiction aux jeux vidéo, sachant que l'enfant scolarisé «offre un cadre de sensibilisation extraordinaire» sur cette question.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha