Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Les chantiers "éternels" de Kahrakib

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les protestations récurrentes des citoyens quant au bâclage des travaux sur la voie publique, dont se rendent coupables certaines entreprises, n'auront pas suffi à défaire les mauvaises habitudes. L'exemple cette fois nous vient du quartier Panorama à Kouba où deux trous béants, creusés il y a plusieurs mois, causent d'importants désagréments aux riverains. Passons sur les nuisances sonores occasionnées durant de nombreuses nuits d'affilée par les engins de l'entreprise en plein Ramadhan. Mais ce qui fait enrager les habitants du quartier, c'est l'allure de tortue à laquelle avance le chantier. L'entreprise Kahrakib, en charge des travaux, semble prendre un malin plaisir à faire durer le supplice des familles du quartier. «Un trou qui met six mois et qui n'est toujours pas rebouché! Où allons-nous?», s'interroge un citoyen qui subit le laxisme de Kahrakib.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha