Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

25% de l'eau potable viendront des stations de dessalement

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'Agence nationale des barrages et transferts a accueilli 40 dossiers d'investissement actuellement à l'étude. Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a déclaré à Mostaganem, que les stations de dessalement d'eau de mer fourniront 25% de l'eau potable au niveau national dans les deux à trois prochaines années au maximum. «Le système de dessalement d'eau de mer fournit actuellement 17% de l'eau potable. Ce taux peut atteindre 20% grâce aux 11 stations entrées en service», a indiqué le ministre. «Ce système contribuera à 25% de la fourniture d'eau potable, dans les deux à trois prochaines années, à l'échelle nationale, après l'entrée en service de quatre nouvelles stations de dessalement d'eau de mer actuellement en phase du lancement des travaux», a-t-il ajouté. Il a expliqué que «l'Algérie, tout comme de grands pays du monde, investit dans le domaine du dessalement d'eau de mer dans le cadre du Plan national de sécurisation de l'eau potable».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha