Prévisions pour le 22 Novembre 2018

 Adrar Min 9 °C Max 24 °C
30
 Laghouat Min 2 °C Max 18 °C
30
 Batna Min 7 °C Max 16 °C
30
 Biskra Min 10 °C Max 20 °C
30
 Tamanrasset Min 11 °C Max 27 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 18 °C
30
 Alger Min 11 °C Max 21 °C
30
 Saïda Min 8 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 21 °C
28
 Mascara Min 10 °C Max 21 °C
30
 Ouargla Min 10 °C Max 22 °C
32
 Oran Min 11 °C Max 22 °C
30
 Illizi Min 14 °C Max 30 °C
34
 Tindouf Min 9 °C Max 23 °C
34
 Khenchela Min 6 °C Max 16 °C
30
 Mila Min 7 °C Max 21 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 20 °C
32
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Le ministre du Tourisme ne connaît pas les tarifs des hôtels

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Alors que le prix minimum pratiqué pour une nuitée par les hôtels cinq étoiles est de 20.000 DA, à Alger ou dans les autres wilayas, Abdelkader Benmessaoud parle de 5000 DA. Selon Maghreb Emergent, le ministre a indiqué que les tarifs pratiqués pour une nuitée dans un hôtel cinq étoiles vont de 5000 DA à 6000 DA et il les a jugés «raisonnables «. Il n'a pas manqué d'ajouter que «5000 DA à 6000 DA pour une nuitée en demi-pension dans un hôtel est abordable pour les couches moyennes «et que «les salariés moyens peuvent se permettre une semaine». Or, dans les faits, les tarifs évoqués par le ministre sont, dans le meilleur des cas, trois fois supérieurs. Les tarifs proposés par le Sofitel pour une personne en demi-pension vont de 20.000 DA à 33.000 DA. L'hôtel El Aurassi propose des tarifs entre 25.000 DA et 34.000 DA. Quant à l'hôtel Sheraton Club des Pins, la chambre est cédée entre 25.000 DA et 40.000 DA.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha