Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

2 à 6 mois de prison pour les "gardiens" de parkings sauvages

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Des efforts colossaux seront déployés à différents niveaux pour mettre fin au stationnement anarchique dans les grandes villes, spécialement à Alger où on recense plus de 1200 parkings sauvages. En effet, pour éradiquer ce phénomène et mettre fin aux pratiques des gardiens de parking illégaux, de nouvelles mesures coercitives ont été prises qui stipulent que les contrevenants risquent d'écoper de deux à six mois de prison ferme. A priori, la mesure est dissuasive, mais on sait que les candidats à la manoeuvre jouent souvent la carte du temps et guettent le moment opportun où la contrainte s'avère quelque peu relâchée, voire complètement oubliée.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha