Prévisions pour le 22 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
34
 Laghouat Min 26 °C Max 42 °C
30
 Batna Min 20 °C Max 39 °C
28
 Biskra Min 32 °C Max 48 °C
30
 Tamanrasset Min 19 °C Max 36 °C
32
 Tlemcen Min 22 °C Max 29 °C
28
 Alger Min 20 °C Max 28 °C
28
 Saïda Min 22 °C Max 35 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
28
 Mascara Min 23 °C Max 30 °C
28
 Ouargla Min 32 °C Max 45 °C
30
 Oran Min 23 °C Max 25 °C
28
 Illizi Min 27 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 24 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 21 °C Max 38 °C
28
 Ghardaïa Min 31 °C Max 44 °C
30
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Macron veut un "cadre pour l'islam" en automne

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Emmanuel Macron a annoncé, lors de son discours devant le Parlement réuni en Congrès, à Versailles (Yvelines), lundi dernier, sa volonté de donner un «cadre» à l'islam, prévenant qu'aucune remise en cause des principes républicains ne serait acceptée. «L'ordre républicain, c'est aussi de ramener dans le giron de la République des pans de société qui s'en sont éloignés», a dit le chef de l'Etat français. «La République n'a aucune raison d'être en difficulté avec l'islam, pas davantage qu'avec une autre religion, la laïcité veut simplement que soit garantie à chacun la liberté de croire et de ne pas croire.» Emmanuel Macron, qui avait prévu initialement de faire des annonces sur l'islam au premier semestre 2018, a prévenu en février qu'il ne dévoilerait «une proposition que quand le travail sera abouti» et revendiqué sa méthode consistant à «avancer touche par touche». Pendant la campagne présidentielle, jugeant les musulmans de France «mal représentés», il avait notamment souhaité la mise en place d'une «nouvelle structure» ainsi que la formation des imams «sur le sol français et de façon adaptée aux valeurs de la République».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha