Prévisions pour le 23 Aout 2018

 Adrar Min 32 °C Max 43 °C
32
 Laghouat Min 19 °C Max 31 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 27 °C
12
 Biskra Min 20 °C Max 34 °C
34
 Tamanrasset Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 29 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
32
 Mascara Min 15 °C Max 32 °C
32
 Ouargla Min 26 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 23 °C Max 26 °C
30
 Illizi Min 27 °C Max 39 °C
34
 Tindouf Min 27 °C Max 42 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ghardaïa Min 23 °C Max 35 °C
30
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

LA DÉVOILÉE

(Drame en un prologue et trois actes) de Kaddour M'Hamsadji réédité

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Nous venons de découvrir la réédition, tant attendue, de «La Dévoilée» aux éditions Barkat, Alger. Cette oeuvre publiée pour la première fois en 1959, aux éditions Jean Subervie, Rodez, France, est devenue «historique», compte tenu du contexte socioculturel de l'époque évoqué par le grand écrivain et dramaturge français, Emmanuel Roblès, dans sa préface, et aussi selon certains spécialistes de l'histoire du théâtre algérien. Dans l'important ouvrage «Regards russes sur les littératures francophones» de Robert Jouanny (1997), Nadejda S. Lessova-Yuzefovich (Université de Simferopol / Crimée-Ukraine) a écrit: «Le premier dramaturge abordant les problèmes brûlants de la société algérienne a été Kaddour M'Hamsadji. Dans sa pièce La Dévoilée (1959), écrite en 1951, il se montre précurseur des prochains changements sociaux. L'héroïne principale permet à l'auteur d'exprimer son sentiment sur la situation de la femme dans le monde musulman (Naissance et évolution de la dramaturgie algérienne de langue française [Années 1950-1980], p. 18).»
La présente édition de «La Dévoilée» est la reprise du texte intégral (avec quelques rares et légères variantes) de l'édition originale qui garde encore toute la fraîcheur de sa jeunesse et de sa vérité. De même, à la préface d'Emmanuel Roblès et au jugement d'Albert Camus, a été ajoutée en postface une lettre de Jean Pelegri.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha