Prévisions pour le 14 Decembre 2018

 Adrar Min 7 °C Max 20 °C
32
 Laghouat Min 5 °C Max 10 °C
12
 Batna Min 1 °C Max 8 °C
39
 Biskra Min 6 °C Max 13 °C
12
 Tamanrasset Min 6 °C Max 18 °C
28
 Tlemcen Min 3 °C Max 8 °C
30
 Alger Min 7 °C Max 15 °C
12
 Saïda Min 3 °C Max 8 °C
11
 Annaba Min 10 °C Max 14 °C
12
 Mascara Min 5 °C Max 12 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 17 °C
23
 Oran Min 11 °C Max 16 °C
30
 Illizi Min 9 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 12 °C Max 22 °C
32
 Khenchela Min 2 °C Max 9 °C
11
 Mila Min 6 °C Max 11 °C
11
 Ghardaïa Min 8 °C Max 14 °C
23
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Allaitement précoce: 3 nouveau-nés sur 5 privés du lait maternel dès leur naissance

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Près de 78 millions de nouveau-nés - soit trois sur cinq - ne sont pas allaités au sein dans l'heure qui suit leur naissance, ce qui augmente leur risque de décès et de maladies et réduit leur probabilité d'être allaités par la suite, d'après un nouveau rapport de l'Unicef et de l'OMS. Selon le rapport «Saisir le moment», les nouveau-nés qui sont allaités dans la première heure de vie ont beaucoup plus de chances de survivre. Un retard de quelques heures seulement après la naissance peut avoir des conséquences mortelles. «Le moment où débute l'allaitement maternel est essentiel.
Dans de nombreux pays, cela peut être une question de vie ou de mort», explique Henrietta Fore, directrice exécutive du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).
Or, pourtant, d'après la cheffe de l'Unicef, chaque année, des millions de nouveau-nés sont privés des bienfaits de la mise au sein précoce, très souvent pour des raisons auxquelles le Fonds ne peut remédier.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha