Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Sommets de l'UE: la Belgique instaure une taxe de sécurité pour les journalistes

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les journalistes belges et les journalistes étrangers accrédités en Belgique devront acquitter un droit de 50 euros imposé par le gouvernement belge pour pouvoir couvrir les sommets européens à Bruxelles, a annoncé le Conseil sur la page de son site Internet dédiée aux accréditations. La mesure - effective à compter du prochain sommet des chefs d'Etat et de gouvernement le 18 octobre - a pris les médias belges et européens par surprise et a déclenché un tollé de protestations sur les réseaux sociaux. L'Association générale des journalistes professionnels de Belgique (Agjpb) a réclamé sa suppression. Le gouvernement belge a instauré ce droit de 50 euros pour couvrir les frais générés par les contrôles de sécurité imposés pour l'accès aux «lieux sensibles», dont fait partie le bâtiment abritant les réunions semestrielles des dirigeants des 28 à Bruxelles, a indiqué le Conseil de l'UE, qui représente les Etats membres et organise les sommets. La taxe, comme l'accréditation, sera valide pendant six mois.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha