Des archives témoignent que le Sahara occidental n'est pas marocain

L'enseignant-chercheur et expert judiciaire en archives, Achour Sellal, a affirmé que les archives de la colonisation espagnole portant sur le Sahara occidental témoignent «d'une manière irréfutable» que les Sahraouis étaient les maîtres de leur territoire. Intervenant lors d'une conférence animée à l'occasion de l'université d'été des cadres du Front Polisario et de la République arabe sahraouie démocratique, l'universitaire a assuré que ces documents certifiaient que les Sahraouis avaient le droit à disposer d'eux-mêmes conformément à la résolution 1514 des Nations unies datant de 1960. «Ces archives qui remontent à l'époque antérieure ou postérieure à la colonisation espagnole présentent un intérêt capital aussi bien pour l'Etat sahraoui que pour les instances onusiennes», a précisé cet enseignant de l'université d'Alger.