La Dgsn victime de fake news

Les fake news, ces fausses informations qui circulent très vite sur les réseaux sociaux, n'épargnent même pas ceux qui sont chargés de lutter contre elles, à savoir les policiers. Mercredi dernier et selon TSA, la Dgsn a appelé les utilisateurs des réseaux sociaux à faire attention aux fausses informations concernant les membres des forces de sécurité qui «portent atteinte à leur vie privée et professionnelle». La Dgsn se réserve le droit d'engager des poursuites judiciaires contre ceux qui diffusent ce genre d'informations. Depuis quelques mois, le phénomène des fake news a pris des proportions alarmantes en Algérie, avec l'apparition de dizaines de sites Internet spécialisés dans ce type de fausses informations.