L'Afrique du Sud veut du pétrole algérien

Selon les déclarations du ministre de l'Energie, Jeff Radebe, l'Afrique du Sud envisage de s'approvisionner en pétrole depuis l'Algérie, la Guinée équatoriale et le Soudan du Sud. Cette déclaration faite devant le Parlement intervient après que le prix du carburant a connu une forte hausse, tirée par la montée des prix du pétrole sur le marché. Selon des propos rapportés par Engineering News, le même responsable a exprimé devant le Parlement sud-africain, la volonté de son pays de limiter les dégâts, les prix du brut ayant presque doublé en 24 mois. Le ministre de l'Energie sud-africain a justifié sa volonté d'importer du pétrole algérien et de deux autres pays africains, par le fait que ces trois pays vendent leur pétrole à bon prix, en plus du fait qu'ils offrent l'avantage de la proximité géographique. «Ce qui n'est pas le cas de plusieurs fournisseurs du pays d'Afrique australe. 49% du carburant consommé sur le territoire provient par exemple d'Arabie saoudite», a-t-il rappelé.