Le triste palmarès de la route au 1er semestre 2018

C'est un triste palmarès. Avec près de 3 000 accidents et 27 morts, la wilaya d'Alger occupe la première place du classement, au premier semestre de 2018, concernant le nombre d'accidents de la route constatés à travers le pays. Selon la Protection civile, durant cette même période, la wilaya arrive en effet en tête de celles qui ont connu le plus grand nombre d'accidents, avec 5 321 interventions nécessitées par 2 950 sinistres routiers ayant coûté la vie à 27 personnes et faisant en outre 2 885 blessés. L'organisme impute ces accidents à l'excès de vitesse, au non-respect de la signalisation routière et aux dépassements dangereux. A côté de ces indicateurs alarmants pour la capitale, la wilaya de Aïn Defla s'érige, quant à elle, comme la plus concernée par le nombre de tués pour cette même période. Il convient enfin de noter que c'est en juin qu'on observe le pic le plus critique avec 162 tués et 7 405 blessés pour un total de 5 700 accidents.