Prévisions pour le 17 Novembre 2018

 Adrar Min 14 °C Max 24 °C
30
 Laghouat Min 9 °C Max 16 °C
30
 Batna Min 4 °C Max 13 °C
11
 Biskra Min 11 °C Max 17 °C
12
 Tamanrasset Min 14 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 12 °C Max 18 °C
47
 Saïda Min 7 °C Max 16 °C
30
 Annaba Min 13 °C Max 18 °C
12
 Mascara Min 8 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 16 °C
12
 Oran Min 13 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 23 °C
30
 Tindouf Min 10 °C Max 21 °C
30
 Khenchela Min 5 °C Max 14 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 11 °C Max 16 °C
39
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Manipulation de l'information: le pire est à venir

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le pire est à venir avec la généralisation de la manipulation de l'information, a averti une étude française qui s'intéresse aux fake news émanant des Etats et gouvernements. «Les manipulations de l'information, un défi pour nos démocraties», un document réalisé par quatre experts du Centre d'analyse, de prévision et de stratégie du ministère des Affaires étrangères (Caps) et de l'Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire (Irsem), met en exergue l'importance que prendront les logiciels d'édition photo, audio et vidéo qui permettront bientôt «de faire dire n'importe quoi à n'importe qui, rendant la désinformation indétectable». A travers ses 200 pages, l'étude dresse la liste des menaces potentielles les «plus réalistes», critiquant l'accent mis par certains gouvernements sur les fake news dans le but de se dédouaner ou de pointer du doigt de «prétendus ennemis» de la démocratie, afin de «consolider leur propre position politique».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha