Une clôture pour protéger les sites archéologiques

Diana Veteranorum, un site archéologique datant du IIe siècle de l'ère chrétienne, va bénéficier d'une clôture pour le protéger des dégradations diverses et notamment le vandalisme. Situé dans la commune de Zana El Beidha, à quelque 50 km au nord-ouest de Batna, il entre dans le cadre du plan d'urgence arrêté pour sauvegarder les sites qui font l'objet d'une nette recrudescence des fouilles illégales et, parfois, d'une occupation illégale des sols. Le trafic des pièces archéologiques a connu une certaine ampleur ces derniers temps et c'est pourquoi il a été décidé de renforcer la protection des sites aussi bien à Batna qu'à Tipasa, Annaba, M'sila et bien sûr Timgad. Rappelons que Diana Veteranorum est une cité romaine construite par la
IIIe légion sur les plaines du royaume numide en témoignage de l'expansion de la colonisation romaine. Passée sous le contrôle successif des Vandales et des Byzantins, la cité qui serait en grande partie ensevelie sous terre a été classée en 1900 patrimoine national.