Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 21 °C
30
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 11 °C
34
 Biskra Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 19 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 4 °C Max 13 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mascara Min 7 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 18 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
28
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
34
 Mila Min 6 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
32
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Safran d'Algérie à la conquête du marché international

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le safran, une épice produite dans plusieurs wilayas du pays et dont la culture séduit de plus en plus d'agriculteurs, commence à investir le marché international aux côtés d'autres produits similaires auxquels «il n'a rien à envier». C'est ce qu'a affirmé, en marge du Salon national de l'agriculture et de l'innovation qui s'est tenu dernièrement à Tizi Ouzou, Adel Bennaidja, propriétaire d'une safranière dans la commune de Guelta Zerga dans la daïra d'El Eulma, wilaya de Sétif, qui s'est lancé dans la production de l'or rouge en 2014. «Si le safran algérien peine à trouver des clients sur le territoire national, étant un produit méconnu et coûteux, son prix étant de 4500 DA le gramme, il est très demandé par le consommateur étranger», a-t-il souligné. Coûtant entre 30.000 et 40.000 DA le kilo de pistils séchés, cette épice est très demandée par les consommateurs européens et des pays du Golfe.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha