Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Les stationnements anarchiques, un casse-tête pour la police

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les services de la sûreté de wilaya d'Alger ont enregistré, lors des huit premiers mois de 2018, plus de 29 000 infractions routières relatives au stationnement ou à l'arrêt anarchique entravant le trafic routier, ce qui accentue l'encombrement au niveau de la capitale. Un total de 29 122 infractions routières pour des cas d'arrêt anarchique a été enregistré, lors des huit premiers mois de 2018, contre 42 064 infractions recensées durant la même période de 2017.
Selon une étude réalisée par la Dgsn, il a été constaté que l'arrêt anarchique au niveau du réseau routier, ainsi que sur la bande d'urgence est l'une des causes des bouchons enregistrés à Alger.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha