Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Sonatrach suspend ses activités à Ghadamès

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La compagnie pétrolière nationale, Sonatrach, a suspendu ses opérations pétrolières dans le champ de Ghadamès, situé en territoire libyen dans une zone frontalière avec l'Algérie, en raison de la situation sécuritaire qui prévaut dans ce pays, selon le média libyen The Libya Observer. Sonatrach a procédé, dans un premier temps, à l'évacuation de son personnel opérant dans la zone d'activité en question, avant de rapatrier ses équipements vers le territoire algérien, précise le même média. Sur place, Sonatrach avait terminé le forage d'environ sept puits de pétrole prêts pour la production, avant de décider de se retirer temporairement, jusqu'à ce que les conditions de sécurité s'améliorent. Pour rappel, la filiale de Sonatrach à l'international, Sipex Libye, détient trois blocs dans le bassin de Ghadamès. Le premier périmètre s'étale sur un territoire de 4 572 kilomètres carrés et se situe à 600 kilomètres au sud-ouest de Tripoli. Les travaux se déroulent dans le cadre d'une coopération avec NOC, la société publique libyenne du pétrole.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha