Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

L'offshore algérien promet beaucoup

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Sonatrach devrait entamer la prospection offshore cette année avec un premier forage prévu durant le deuxième semestre. Le site ciblé pour ce premier forage a été révélé. Il est délimité au large de la côte Est entre Béjaïa et Skikda.
L'analyse des données sismiques 2D de la côte Est suggère une similitude entre ces réserves et le mégagisement offshore, de Zohr découvert en Egypte. Evalué à près de 30 trillions de mètres cubes de gaz, le gisement de Zohr, devrait permettre à l'Egypte de répondre à une bonne partie de ses besoins en gaz sur plusieurs décennies. Dans le cas d'une réelle similitude, l'Algérie est garantie d'augmenter très sensiblement ses réserves en gaz et gagner en importance dans la nouvelle «guerre du gaz» qui s'annonce très dure.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha