Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

L'intelligence artificielle progresse dans les salles de rédaction

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

En novembre 2018, un «bot» appelé Tobi a produit près de 40 000 articles de presse sur les résultats des élections en Suisse pour le géant des médias Tamedia. Le tout en seulement cinq minutes. Tobi, un générateur de texte automatique, a écrit sur les résultats de chacune des 2 222 municipalités du pays, en français et en allemand, selon une analyse présentée le mois dernier à la conférence Computation + Journalism, à Miami. Ce type de programme issu de l'intelligence artificielle, disponible depuis environ 10 ans, est de plus en plus commun dans les grands médias. «Nous voyons que le potentiel de l'intelligence artificielle ou du robot-journalisme est davantage accepté dans les salles de rédaction à travers le monde», affirme Damian Radcliffe, enseignant à l'université de l'Oregon. «Ces systèmes peuvent offrir rapidité et exactitude et potentiellement aider aux réalités des rédactions plus modestes.» Alors que leur industrie est de plus en plus en difficulté, des médias ont commencé à se tourner vers l'intelligence artificielle pour produire des articles, personnaliser la livraison de l'information et, dans certains cas, trier les données.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha