Accueil |Autres | Dossiers |

LE COLLECTIF DES TRANSPORTEURS DE TIZI OUZOU

«On demande la réouverture de l'ancienne gare routière»

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le Collectif des transporteurs de la wilaya de Tizi Ouzou qui s'est réuni, hier, a réitéré sa demande de la réouverture immédiate et sans conditions de l'ancienne gare routière.
Dans un communiqué sanctionnant cette réunion et transmis à notre rédaction, ce collectif estime que la gare routière doit être réouverte et ce jusqu'à la réalisation d'une gare routière moderne qui réponde aux normes et aux aspirations des professionnels et des usagers.
Les transporteurs de voyageurs de la wilaya de Tizi Ouzou se disent victimes d'une décision «arbitraire» de fermeture de la gare routière de leur wilaya le 24 juin dernier.
Ces transporteurs ont dénoncé, en outre, le caractère unilatéral de leur transfert immédiat et sans préavis vers la gare routière de Kaf Naâdja sise à Bouhinoune.
«Ce choix porte un grand préjudice à la fois aux citoyens, aux opérateurs et porte un coup fatal à un secteur névralgique dans la wilaya», dénonce le communiqué.
Pis encore, les transporteurs estiment que cette gare ferroviaire n'offre pas la moindre commodité à l'exercice de la profession, du fait qu'elle est située dans un endroit isolé et ne disposant ni de quais, ni d'abribus, ni de sanitaires, ni un minimum de sécurité...etc. «Un désert dans le désert», tranchent-ils.
Avec cette démarche des pouvoirs publics, le collectif des transporteurs craint que «cette décision cache des desseins inavoués d'une mise à mort programmée des transporteurs privés des voyageurs», et a appelé à la mobilisation citoyenne «pour sauver notre secteur».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha