LES ALGÉRIENS ET LES BONS PLANS POUR LE RÉVEILLON

La fièvre monte d'un cran

Pour beaucoup, la fête est inscrite et incontourrable
Pour beaucoup, la fête est inscrite et incontourrable

De la couleur, de la joie, de la bonne humeur, les Algériens se préparent pour fêter le réveillon! En effet, les Algériens, chacun à sa façon, vont se métamorphoser pour une farandole pleine de surprises et de bonheur.

De la couleur, de la joie, de la bonne humeur, les Algériens se préparent pour la fête, le réveillon! En effet, les Algériens, chacun à sa façon, vont se métamorphoser pour une farandole pleine de surprises et de bonheur.
La soirée du réveillon promet une fièvre! Folie ou pas, c'est une histoire de budget, d'organisation, de destination, de goût,...et de cause. Le réveillon du Jour de l'An est une coutume qui consiste à fêter l'arrivée du nouvel an en veillant jusqu'à minuit le soir du 31 décembre. Dans la plupart des cas, l'événement se fête généralement soit en famille, soit avec des amis. Pour la jeunesse, c'est à ne pas rater.
C'est le branle-bas! Pour beaucoup, la fête est inscrite et incontourable. Reste la manière. Alors, à chacun sa formule de célébrer le nouvel an et faire ripaille. Chacun sort son idée de dernière minute pour bien finir l'année. Ça ressemble à quoi, cet évènement mythique? Aller prendre le pouls de l'année 2011 en se mêlant à la foule des grands soirs? Opter pour un dîner tranquille à la maison? En Algérie, les réveillons se disputent la vedette. D'un côté, les grands hôtels, qui affichent complet.
D'un autre, la destination Sahara qui connaît un engouement sans précédent. Pas facile de trouver une location de dernière minute dans les villes du Sud à l'image de Taghit, Timimoun, Ghardaïa, etc. Pour Amel, tout est fin prêt. «Je vais bivouaquer au Sud avec mes amis. On est un groupe de 20 amis. On a loué un F2 à Taghit. C'est tout ce qu'on a trouvé du 28 au 1er janvier, et comme un F2 ne va pas contenir 20 personnes, y en a qui vont bivouaquer! Ça va nous coûter 17.000 DA le tout, transport compris». Le départ depuis Oran est prévu le 28 janvier au matin.
Sarah opte pour «une soirée entre intimes». Ça se passera dans une villa à Alger. «J'ai défini le menu du réveillon et j'ai fait ma liste des courses pour voir pour combien j'en aurai», dit Sarah qui explique qu'il lui faut un «total de 35.000 DA pour entrée-plats-boissons pour 30 personnes». En Kabylie, le jeune Arezki raconte: «Moi je vais le passer comme d'habitude, près du village, sous un olivier centenaire en compagnie de mes amis autour d'un feu, avec quelques canettes de bière et de la bonne nourriture bien sûr». Une autre façon de faire la fête pour ces jeunes.
Arezki considère que «c'est rustique, beau et très convivial». Plus sûr de lui, il dit que «c'est mille fois mieux que d'aller dans un bar ou une soirée, avec toute l'anarchie qui y règne». Côté budget, «si on ramène du vin, du whisky, de la bière et de la nourriture, ça ne dépasse pas 10.000 DA pour toute l'équipe», estime Arezki.
Jusque-là, c'est ce programme local. Et ceux qui décident de fêter l'évènement ailleurs? Voyons côté agences de voyages. Finalement, nombreux sont ceux qui cherchent des destinations originales. La demande sur l'étranger pour le réveillon de cette année bat tous les records. «Il y a beaucoup d'Algériens qui ne trouvent leur satisfaction qu'à l'étranger, comme le démontre la demande actuelle pour les autres pays», nous a-t-on confié dans une agence de voyages.
Les destinations proposées sont: Istanbul, Dubaï, Marrakech, Casablanca, Tunis, France, Espagne, etc. Les formules sont affichées à des prix variés.
De 40.000 à 150.000 DA. En tout cas, ces formules ne sont pas destinées aux Algériens de condition modeste ou simples salariés. Et ceux qui ne réveillonnent pas? Il y a aussi ceux qui vont peut-être passer la soirée seuls devant leur écran d'ordinateur. Même si c'est regrettable pour certains, c'est aussi un choix pour d'autres. C'est en fait une «solitude choisie ou subie pendant cette fête». Bonne Année quand même!