Prévisions pour le 23 Juillet 2018

 Adrar Min 30 °C Max 45 °C
32
 Laghouat Min 26 °C Max 40 °C
34
 Batna Min 21 °C Max 33 °C
30
 Biskra Min 30 °C Max 45 °C
30
 Tamanrasset Min 23 °C Max 36 °C
32
 Tlemcen Min 20 °C Max 31 °C
34
 Alger Min 21 °C Max 29 °C
30
 Saïda Min 20 °C Max 36 °C
34
 Annaba Min 23 °C Max 30 °C
47
 Mascara Min 20 °C Max 32 °C
34
 Ouargla Min 32 °C Max 46 °C
32
 Oran Min 23 °C Max 28 °C
30
 Illizi Min 25 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 29 °C Max 44 °C
30
 Khenchela Min 21 °C Max 32 °C
30
 Mila Min 21 °C Max 32 °C
30
 Ghardaïa Min 30 °C Max 44 °C
32
Accueil |Autres | Dossiers |

DE GRANDS PROJETS EN VOIE DE RÉALISATION À CONSTANTINE

La ville réhabilitée dans ses droits

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le pont suspendu de ConstantineLe pont suspendu de Constantine

beaucoup ont l'espoir que ces projets qui ont fait couler tant d'encre vont agréablement bouleverser l'image de la ville.

Tramway, viaduc trans-rhummel, ville universitaire, représentent les principaux grands projets devant donner naissance à une nouvelle configuration de Constantine. Ayant atteint un rythme de croisière, ces projets qui, malgré leur importance du point de vue modernisation de la ville, ont causé des désagréments aux citoyens, qui prennent leur mal en patience car conscients de l'utilité majeure de leur réalisation. Le défi est à relever donc par les autorités locales appelées à rattraper les retards qu'ont accusés ces projets, notamment en ce qui concerne le tramway.
Celui-là même est prévu pour la fin de l'année en cours, si on prend en considération la déclaration faite par le ministre des Transports Amar Tou lors de la récente visite de travail et d'inspection, et qui n'a pas caché sa satisfaction quant à l'avancement des travaux relatifs aux trois projets. Au premier regard on a l'impression que Constantine est un grand chantier à ciel ouvert qui ne s'achèvera jamais.
Cependant, beaucoup ont l'espoir que ces projets qui ont fait couler tant d'encre allaient agréablement bouleverser l'image de la ville pour lui restituer son titre de capitale de l'Est. Un grand intérêt est porté à la nouvelle ville Ali-Mendjeli. Longtemps remise en question à cause des anomalies relevées, cette ville qualifié de cité dortoir, vient de connaître le lancement de plusieurs actions pour la réalisation de dizaines d'infrastructures socio-éducatives, pour l'an 2012. Cette ville est appelée selon les autorités de la ville à abriter 400.000 habitants d'ici 2014 et elle sera réhabilitée dans ses droits. Pour ce faire, on prévoit également la réalisation d'une dizaine d'établissement scolaires, des centres hospitaliers et sécuritaires. La nouvelle ville Ali-Mendjeli, qui abrite l'une des structures des plus importantes, à savoir l'hôpital militaire, connaitra également la construction d'un second stade, des lieux d'activités sportives et de loisirs. Les mises à niveau programmées pour cette année vont certainement donner un cachet convivial à la ville où de plus en plus de citoyens demandent à s'y installer. C'est dire que cette ville gagne de la considération urbanistique. On peut en dire autant du viaduc trans-rhummel qui attire toute l'attention.
Prévu sur une longueur de 1150 m, ce futur pont sera conçu pour faire jonction entre le Vieux Rocher et les hauteurs du Mansourah déversant Sakiet Sidi Youssef et ses prolongements vers Ziadia, Djebel El Ouahch, Daksi et Oued El Had du côté du centre-ville. Cet immense projet auquel personne n'avait cru au départ, est en pleine réalisation. Il prendra naissance à la place des Nations unies, au niveau de la zone stratégique de Djanan El Zitoun. D'une largeur d'une vingtaine de mètres, le projet ne manquera pas d'offrir un énorme soulagement à la circulation devenue insupportable et étouffante.
Cet ouvrage est classé parmi les plus grands projets de modération de l'Algérie, tant espéré par les autorités du pays et dont les atouts sont considérables. Il représente un substitut du pont de Sidi Rached, en reliant les deux rives de Constantine, il dénoue la circulation, mais surtout c'est son atout touristique qui est frappant. Ce projet qui a néanmoins accusé un retard de plusieurs mois, pour cause d'obstacles environnementaux, une rallonge financière de 14 milliards de dinars a été ajoutée à la somme initiale, qui est de 15 milliards de dinars selon le directeur des travaux publics, après une étude de revalorisation, affirmant que «les modifications qui seront apportées à la structure porteront plus sur renforcement de l'ouvrage, son embellissement et sa jonction avec l'autoroute Est-Ouest».
Lancé en septembre 2010, l'oeuvre d'art, qui sera le huitième pont de Constantine, devrait être réceptionnée en juin 2013. Sa réalisation a été confiée à un groupe brésilien Andrade Gutierrez. Il figurait au programme de la visite du président mauritanien lors de son passage à la ville du Vieux Rocher.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha