Accueil |Autres | Dossiers |

BOUIRA

"C'est le calendrier de nos ancêtres"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La célébration de Yennayer diffère d'une région à une autre à travers la wilaya de Bouira.
Le grand dîner au couscous, thimechrat et les animations seront à l'honneur dans la région et plus particulièrement à Ath Laksar qui continuent à réserver à cette année nouvelle la place qui lui échoit. Au chef-lieu de wilaya et à la différence des années précédentes, l'association Histoire et patrimoine a décidé de prendre le taureau par les cornes. «Cette date est plus que symbolique, elle fait partie intégrante de notre histoire. C'est le calendrier de nos ancêtres. Nous devons la fêter selon la tradition», nous confiera un membre de cette association.
Pour définitivement se démarquer des tapages folkloriques, l'association a domicilié ses activités au centre de repos pour personnes âgées d'Errich. En plus d'un succulent couscous local et des gâteaux traditionnels, les membres de l'association ont voulu faire de cette journée celle du contact avec des pères et mères victimes des effets néfastes de la civilisation occidentale. «Dans nos valeurs, le centre de vieillesse n'existe pas, c'est le modernisme, l'évolution sociale, la citadinité et la volonté de s'occidentaliser... qui ont engendré les maisons de repos pour personnes âgées», nous affirmera un responsable.
Pour M.Allouache le président, ancien professeur d'histoire et de géographie: «Yennayer reste un patrimoine national. Il n'est pas l'exclusivité d'une région. Sa célébration doit se démarquer des actions routinières qui prévalaient jusque-là. Le chant, la danse, quelques habits traditionnels accrochés aux murs... la célébration se doit d'être une occasion pour écrire l'histoire, doit aussi servir de support pédagogique aux nouvelles générations qui connaissent Noël, El Hidjri mais ne savent rien sur Yennayer qui reste notre date à nous, Algériens et Algériennes», conclura le président de l'association. Il faut rappeler que l'association Histoire et patrimoine est à l'origine de plusieurs actions de préservation des patrimoines à travers la wilaya. Elle milite pour le classement du CEM Ibn Khaldoun en site historique. Elle active aussi pour la préservation des monuments anciens de la ville. Elle est membre actif de l'Association nationale et oeuvre à la création incessante d'une Association nationale pour la défense du patrimoine national. Elle compte dans ses rangs plusieurs cadres de divers horizons mais et surtout plusieurs jeunes archéologues et historiens.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha