TRIBUNE DES PARENTS

Après les livres, les arbres...

Je vous rapporte les faits qui se sont déroulés au sein de l'école primaire D.B d'Oran. Tout à commencé l'année dernière juste après l'installation de la nouvelle directrice. Elle a procédé au soi-disant nettoyage de l'école en jetant les livres archivés par les anciens directeurs sous prétexte qu'ils étaient poussiéreux, ainsi que du matériel didactique (règles, équerres, rapporteurs ainsi que des affiches neuves; même l'emblème national y est passé). Pendant un mois ces archives de valeur ont traîné par terre. Cet acte est pire que l'autodafé car les enfants ont eu tout le temps d'enregistrer ce geste et de le banaliser. Après, elle s'est attaquée aux arbres centenaires en voulant les couper sous prétexte qu'ils menaçaient la sécurité des enfants. Nous lui avons expliqué que c'était à la Conservation des forêts de juger de la nécessité de les couper, car cela relève de la compétence des forestiers. Ce n'est qu'en nous rapprochant de la direction de l'éducation que nous avons pu empêcher le massacre vu que la commission a estimé que les arbres étaient sains.

Réponse: Par souci d'éthique nous n'avons pas donné le nom de l'établissement scolaire. A toutes fins utiles, nous sommes disposés à le faire.
Que dire de cette lettre, sinon saluer la vigilance de ces parents et surtout le bon réflexe qu'ils ont eu de s'adresser à la tutelle.