Prévisions pour le 20 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 27 °C Max 41 °C
30
 Batna Min 22 °C Max 38 °C
30
 Biskra Min 27 °C Max 45 °C
30
 Tamanrasset Min 24 °C Max 36 °C
30
 Tlemcen Min 22 °C Max 31 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 33 °C
28
 Saïda Min 23 °C Max 40 °C
30
 Annaba Min 20 °C Max 32 °C
30
 Mascara Min 22 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 30 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 28 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 42 °C
32
 Tindouf Min 27 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 23 °C Max 37 °C
30
 Mila Min 21 °C Max 41 °C
30
 Ghardaïa Min 31 °C Max 42 °C
30
Accueil |Autres | Multimédias |

30E SESSION DE FORMATION DE NEDJMA

La téléphonie mobile et le développement en débat

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La téléphonie mobile et le développement en débat

Pour ce rendez-vous mensuel qu'organise Nedjma au profit des journalistes algériens, le thème a été bien choisi car il est plus que d'actualité étant donné que l'Algérie a adopté une stratégie qui a fait couler beaucoup d'encre depuis l'ouverture au marché international. Au cours de cette formation, M. Ahmed Hamoui, expert en télécommunications, a entamé sa présentation par une introduction sur le développement remarquable du secteur de la téléphonie mobile en l'Algérie. «Dix années de croissance soutenue qui ont permis de répondre aux grands besoins de communications téléphoniques d'abord pour les institutions, organismes et entreprises, puis rapidement pour tous les citoyens sur l'ensemble du territoire», a-t-il notamment affirmé, ajoutant que «les réseaux mobiles sont arrivés à une forme de saturation. Cela est dû principalement aux limites que présentent les réseaux dans la fourniture de services multiples à l'instar des réseaux opérant partout ailleurs dans le monde», a relevé M. Hamoui, tout en soulignant «la nécessité pour les autorités concernées de prendre, chacun en ce qui le concerne, les décisions nécessaires au développement simultané des réseaux, des services qu'ils doivent fournir aux citoyens, entreprises et institutions et créer ainsi les conditions d'une activité multiple, boostant en définitive le développement économique du pays.» Le conférencier s'est longuement attardé sur les solutions probables qui pourraient aider à dynamiser les activités économiques et par la même occasion donner un nouveau souffle à la téléphonie mobile, à savoir le M. Paiement qui est un service qui permet le paiement de plusieurs prestations telles que les places de transport, les factures d'électricité et de gaz... et assurer les transferts d'argent. Le deuxième point abordé est le M.Education. C'est un service qui permet l'apprentissage en tout lieu à tout moment...favoriser la lecture par exemple. Pour le troisième service, c'est le M.Santé qui est généralement utilisé dans la fourniture de soins médicaux à distance pour les patients, notamment pour les malades chroniques et les personnes âgées. Il existe aussi d'autres services soit le M. Divertissement et le M. Information. Selon M. Hamoui, ces nouvelles applications mobiles, influent considérablement sur l'économie et la vie dans la société d'une façon générale en offrant une multitude d'avantages: plus de liberté, moins de stress, moins d'informel, moins de déplacements inutiles, plus de culture et de divertissement, plus d'accès au savoir et à la connaissance, moins de manipulation de monnaie papier, moins de risques de vol, etc.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha