Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 17 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 24 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Autres | Multimédias |

TÉLÉPHONIE MOBILE

33,5 millions d’Algériens ont un portable

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Près de trois millions de citoyens sont encore sans téléphone mobile.

Au 31 décembre 2009, les capacités de l´infrastructure nationale en matière de téléphonie fixe étaient de près de 4.500.000 équipements d´abonnés. Le nombre d´abonnés reliés est actuellement de près de 3.000.000 et les équipements du réseau sont exploités à plus de 70%. Ces données ont été fournies par Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l´information et de la Communication lors de son audition, hier, par le président Abdelaziz Bouteflika.
Par ailleurs, l´Algérie dispose d´une infrastructure couvrant l´ensemble du territoire national, grâce à un réseau de transmission d´une capacité de plus de 60.000 km de fibre optique et de près de 50.000 km de faisceaux hertziens numériques. Dans le domaine de la téléphonie mobile, la télédensité reste importante. A la même date, soit au 31 décembre 2009, les trois opérateurs comptaient 33.500.000 abonnements pour un taux de pénétration de 93%.
Le marché de l´Internet connaît, quant à lui, une croissance régulière qui reste, cependant à améliorer. Le nombre d´internautes est estimé à 4.000.000 avec une densité de 11,13 internautes pour 100 habitants. La mise en oeuvre du programme stratégique e-Algérie est appelée à contribuer à l´amélioration attendue, tandis que le nombre d´accès au haut débit avoisine 1.200.000 accès, et le nombre d´abonnés dépasse les 700.000, selon le ministre. S´agissant des activités des agences spécialisées, leur importance a également été mise en valeur tant en ce qui concerne la gestion du spectre des fréquences radioélectriques que des activités liées au réseau de radionavigation maritime. Ces agences ont bénéficié de programme de renforcement de leurs infrastructures.
Quant aux réalisations touchant aux pôles d´innovation et de développement des contenus et des logiciels, des entreprises spécialisées dans les domaines des technologies de l´information et de la communication sont hébergées au niveau du Technoparc de Sidi Abdallah, comme il est également prévu le démarrage des activités de l´incubateur de projets.
Sur le plan des applications spatiales, la réalisation de satellites d´observation de la terre et de télécommunications, en Algérie et à l´étranger, «permettra à notre pays d´acquérir progressivement les connaissances nécessaire à la maîtrise des technologies spatiales pour une utilisation pacifique de l´espace extra atmosphérique», selon le ministre.
Quant à la société de l´information, le programme stratégique e-Algérie a été élaboré dans la perspective d´atteindre des résultats tangibles en matière d´édification de la société de l´information et de mise en place d´une économie numérique, prélude à une économie fondée sur la connaissance.
C´est l´ensemble des segments de la population et de l´économie qui sont concernés par ce programme conçu pour identifier les nouveaux besoins et offrir des perspectives de développement basées sur les nouvelles technologies de l´information et de la communication. Ce programme vise aussi à créer les environnements adéquats permettant à notre pays d´intégrer les rouages d´une économie mondialisée.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha