Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 17 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 24 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Chroniques | A pile ou face |

Qui veut gagner des EPE ?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ce n´est pas le titre d´une nouvelle émission de l´Entv, puisque Yahia Hamlaoui, le ministre délégué à la Participation et à la Promotion de l´investissement, n´a pas choisi ce canal pour proposer à la vente les entreprises publiques économiques. Il a plutôt opté pour le e-commerce, c´est-à-dire la voie de l´Internet. Une liste de 1200 entreprises y étaient recensées. Au fil des jours, la liste est élaguée, notamment des noms des imprimeries relevant du Groupe presse et communication (GPC), par la voix du ministre de la Communication, information confirmée par son homologue Yahia Hamlaoui.
En fait, il y a comme un vent de générosité en ce mois de décembre 2004. Tout le monde veut faire des cadeaux de fin d´année. Les opérateurs de la téléphonie mobile redoublent d´imagination pour mettre des portables et des puces à la portée du plus grand nombre.
Autres cadeaux de fin d´année: un lot de 45.000 logements sociaux que les APC n´auront plus à distribuer, et dont l´affichage des listes provoque toujours des protestations et des échauffourées, comme à Aïn Karma ou à Naâma.
Revenons aux EPE. Cadeau mais pas bradage, pour ne pas heurter la susceptibilité des syndicats autant que celle du ministre lui-même. Les patrons privés algériens sont à l´affût. Les travailleurs aussi. En termes de statistiques cela s´exprime ainsi : 49 % de manifestations d´intérêt émanent du privé national, 37 % des étrangers et seulement 13 % des collectifs des travailleurs.
Les temps ont changé : l´autogestion n´a plus le vent en poupe. La Yougoslavie, qui était considérée comme le berceau de ce système de gestion, a volé en éclats, et l´Union soviétique, la Mecque de la propriété collective, privatise à tour de bras. Reprendre une entreprise publique, c´est d´abord avoir les moyens d´investir et de sauvegarder autant l´outil de production que les emplois. Toutes préférences idéologiques mises à part, on peut dire qu´il n´y a plus en la matière de gardien du temple et qu´un seul leitmotiv sera de rigueur : la sauvegarde des emplois. Parce que là, il y est question du facteur humain, et rien d´autre.
Gagner une EPE, cela n´a rien à voir avec un tirage au sort, une tombola ou le pari tiercé: c´est un processus de longue haleine qui monte en colimaçon: le conseil d´administration, l´assemblée générale, les Sociétés de gestion des participations, et le CPE (Conseil des participations de l´Etat), qui doit trancher.
Malgré plus de dix ans de tâtonnements dans le noir, de ventes remises en cause, de résistance des travailleurs, M.Hamlaoui semble, cette fois, sûr de son affaire. La privatisation ira à son terme. Peut-être que l´homme est plus coriace que ses prédécesseurs. Peut-être qu´il entretient de meilleures relations avec le monde du travail. Peut-être qu´une bonne étoile veille finalement sur l´opération. Ou peut-être bien que la bonne santé financière du pays donnera une meilleure visibilité et que la fin des batailles d´arrière-garde idéologiques annonce un climat plus serein.
P. S.: Pour le monde de la presse, c´est sûrement la libération par leurs ravisseurs, l´Armée islamique d´Irak, des journalistes français, Christian Chesnot et Georges Malbruno, enlevés depuis quatre mois, soit depuis le mois d´août dernier, qui sera considérée comme le meilleur cadeau de fin d´année.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha