Prévisions pour le 19 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 37 °C
30
 Laghouat Min 19 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 29 °C
47
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 21 °C Max 27 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 26 °C
11
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
12
 Mascara Min 19 °C Max 28 °C
39
 Ouargla Min 25 °C Max 35 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 21 °C Max 35 °C
34
 Khenchela Min 16 °C Max 28 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 27 °C
47
 Ghardaïa Min 22 °C Max 32 °C
30
Accueil |Chroniques | A pile ou face |

Tout sur Amar Tou

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

En Algérie, on peut se targuer d´avoir deux Amar Tou. Le premier est ministre de la République. Le deuxième se contente d´être un redresseur. Ne faut-il pas de tout pour faire un Tou?
Le premier d´abord. Il est à la tête du département de la Poste et des nouvelles Technologies de la communication. Universitaire bardé de diplômes, ancien recteur de l´université de Bel Abbès, l´homme présente bien. Nickel. Avec son crâne en oeuf de poule, il est bien astiqué, voire asticoté. Tout le temps sur son trente et un. Tiré à quatre épingles. C´est le ministre bon chic bon genre de l´Algérie moderne. Celle des réformes et des technologies de pointe. En tant que président de l´Autorité de régulation (ARTP) puis en tant que membre du gouvernement, il a réussi en un laps de temps très court, et malgré un chemin semé d´embûches, à faire entrer le pays dans l´ère de la communication. La téléphonie mobile n´a plus de secret pour lui. Non seulement il a pu vendre deux licences aux opérateurs privés étrangers, attirant le plus gros investissement hors hydrocarbures, mais l´Algérie a réellement quitté l´âge de la pierre taillée dans le domaine en quelques années seulement. Plus que ça: c´est seulement à son arrivée au département ministériel que l´opérateur historique public Algérie Télécom est sorti de sa léthargie, relançant le train de la concurrence au grand bonheur des consommateurs qui ont subi pendant des décennies le diktat de la bureaucratie.
Cet homme-là, c´est le ministre. Avec ses allures à la Alain Juppé, l´ancien Premier ministre de Jacques Chirac et ex-patron du RPR puis de l´UMP, qui a quelques démêlés actuellement avec la justice française pour des histoires d´emplois fictifs à la mairie de Paris, mais qui risque à tout moment de revenir sur le devant de la scène, tant il apparaît à tous comme l´héritier de Jacques Chirac. Si c´est cette image de Tou qui est popularisée, rien n´empêche Amar Tou de briguer le secrétariat général du FLN puis le poste de Premier ministre.
En revanche, il y a l´autre Tou. M.le ministre de la Poste et des nouvelles Technologies de la communication a une face cachée que le grand public ne connaît pas, et qui est tout le temps ébruitée par les pages confidentielles des journaux. Celle du redresseur du FLN. Outre que cette image est liée à la vie tourmentée du vieux parti, depuis que son huitième congrès a été annulé par la justice, mais en plus M.Tou est associé, dans ces pages confidentielles, à tous les coups fourrés qui touchent le FLN. D´abord, il a fait partie des ennemis déclarés de l´ancien chef de gouvernement Ali Benflis, mais même aujourd´hui qu´il y a la décantation et que le 8 avril a tranché dans le vif, M.Tou continue de faire des vagues dans les différentes réunions du FLN. Si ce n´est pas lui, ce sont en tout cas des militants qui agissent en son nom. L´étiquette du redresseur le poursuit. Lui colle aux talons. Que veut-il au juste ? N´est-il pas satisfait d´avoir contribué à faire réélire Bouteflika? Que lui faut-il de plus. Belkhadem, voire Abada, lui font-ils de l´ombre?
En tout cas, ce Amar Tou Deux en un tient du shampoing qu´on nous vante dans les spots publicitaires: il lave et défrise en même temps, et puis surtout il est fluide, fuyant, insaisissable, indéfinissable. En tant que ministre des Télécoms, il a tout, tout, tout pour être heureux, en tout cas pour rendre heureux les accros de la communication, mais en tant que redresseur, il est resté sur une revanche à prendre dont seul lui et peut-être un cercle restreint d´amis connaissent les tenants et aboutissants.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha