Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Chroniques | A pile ou face |

Lobby, lobby

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une loi de finances complémentaire est , nous dit-on, en préparation.
Essentiellement, deux dispositions domineront son élaboration : Celle de l´interdiction de l´importation des vins et celle des voitures de moins de trois ans. Si dans le premier cas, c´est le lobby islamo-conservateur (allez savoir ce que recouvre exactement ce terme) qui est visé, dans le second nous avons affaire à deux lobbies qui s´affrontent : d´un côté, celui des anciens moudjahidine et de l´autre celui de certains concessionnaires. En fait, peut-on réellement parler d´un lobby islamo-conservateur? C´est plutôt une nébuleuse disparate, sans direction définie, une auberge espagnole dans laquelle on avait trouvé des députés d´El Islah, du RND, du FLN, du MSP, dans le flou idéologique auquel nous ont habitués le FLN et ses organisations satellites depuis l´indépendance, plus caisse de résonance et tamtam à slogans que force de propositions et laboratoire d´idées. Ouvrons d´abord une parenthèse pour dire qu´un lobby est différent de la mafia. Si la seconde compte agir en dehors de la loi, et si possible en la violant et en commettant des crimes, le premier, au contraire, cherche à modifier la loi, à la remodeler selon ses intérêts, à la faire mijoter à sa propre sauce. C´est à l´essence même de la saine concurrence, du pluralisme des idées et des intérêts, que se forment des groupes de pression, de réflexion, et qui sont parfois de véritables laboratoires où l´on expérimente des idées et où l´on émet des propositions, ferment et levain pour l´action. Il est normal que des lobbies se constituent pour défendre des idées et des intérêts de groupe et que leurs propositions trouvent leur prolongement dans l´activité parlementaire et législative ainsi que dans les décrets d´application. Remontons un peu dans le passé : quand Mouloud Hamrouche, au début de l´année 2004, justifait son retrait de la course à la présidentielle en disant que l´armée avait été neutralisée au profit d´un groupe d´intérêt, il semblait perdre de vue que toute la politique est bâtie sur la défense d´intérêts et que le but d´une élection est justement de laisser les électeurs trancher entre plusieurs candidatures. C´est l´activité politique classique, différente du schéma où ce sont les appareils qui décident. Prenons un autre exemple, plus terre à terre: la levée du monopole de l´Etat sur le commerce extérieur (une aberration économique s´il en est et qui place l´Algérie en marge du mouvement de mondialisation), a donné naissance à la constitution d´importateurs privés plus ou moins compétents. La privatisation des entreprises, la modernisation du secteur bancaire et des assurances, la signature de l´accord d´association avec l´Union européenne sont autant d´autres jalons qui peuvent déboucher sur d´autres étapes, sans que cela bien sûr soit linéaire. Il y a toujours des hauts et des bas, des actions et des réactions, des avancées et des reculs, dans la dialectique de l´histoire qui n´est jamais figée et qui va de l´avant en essayant de résoudre les conflits en produisant de nouvelles étapes, en donnant naissance à d´autres conflits, à d´autres contradictions, mais aussi à des avancées qualitatives. Quand il se déroule dans la transparence, le travail de lobbying permet de faire avancer le débat d´idées et d´adapter les lois à l´évolution de la société et de l´économie. Par exemple, ceux qui se battent pour le maintien de l´importation des voitures de moins de trois ans pourront présenter des arguments plus ou moins convaincants, par exemple celui de ne pas laisser des concessionnaires dicter leur loi, celui de ne pas attenter au pouvoir d´achat des moudjahidine, alors que certains concessionnaires mettront en avant la vétusté du parc, le nombre croissant des accidents de la route, etc. Le débat en lui-même pourra être riche et fécond. Il fera peut-être intervenir des spécialistes.
Dans les pays anglo-saxons, les lobbies jouent un rôle de premier plan. D´abord ce sont des pays où l´administration n´est pas trop lourde et où la bureaucratie est quasi nulle. Les lobbies sont généralement d´essence privée. Mais ce sont des pays où le respect de la loi, des institutions et du civisme est très fort. Ces lobbies sont donc d´une certaine manière l´expression même du pluralisme, du débat d´idées, de l´affrontement et de la concurrence saine entre des intérêts qui peuvent être divergents, voire carrément opposés, et dont la résolution peut passer par l´action du législateur.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha