Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 33 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 23 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 18 °C Max 29 °C
30
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 13 °C Max 24 °C
4
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 13 °C Max 27 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 17 °C Max 28 °C
47
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 28 °C
34
 Illizi Min 21 °C Max 30 °C
47
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 12 °C Max 26 °C
30
 Ghardaïa Min 18 °C Max 24 °C
30
Accueil |Chroniques | A pile ou face |

Rien qu’un petit non!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le non français va entrer dans le Guinness des records. C´est la première fois que le non l´emporte à un référendum sur l´Europe en France. Il a valeur d´exemple. Plus que ça: il a valeur thérapeutique. Les Français disent non. Ils ont osé. Ils ont défié les consignes données par les grandes formations politiques: PS, UMP, UDF. Et ce sont les petits partis qui rient sous cape, mais aussi les frondeurs du PS réunis autour de Laurent Fabius et de Henri Emmanuelli.
C´est un non gentil, glissé dans la fente d´une urne, et il vaut par ce côté soft. On est loin des grandes manifestations antimondialistes qui accompagnent les réunions du G8, les pays les plus industrialisés, avec fracas, banderoles, blessés évacués sur des civières. C´est ainsi qu´est venue s´intercaler sans tambour ni trompette dans le long fleuve tranquille d´une gestion mollo et débonnaire à la Raffarin, une gestion qui a laissé les Français sceptiques quant à l´avenir de l´Europe, dont la gauche a décrié l´ultralibéralisme.
C´est un non qui est un oui. Un oui à une autre politique. Et tout aussi gentil qu´il est, il provoque un tsunami dans la marche forcée vers la mondialisation. Toutes les réunions de Cancun, de Kyoto, toutes les manifestations organisées par José Bové et les altermondialistes n´ont pas pu réaliser ce que réalise ce petit non français. Qu´est-ce que 54 %? Pour nous qui sommes habitués à des majorités beaucoup plus confortables, voire écrasantes, une victoire à 54% est un verre dans l´océan. Une misère.
La France de Chirac va faire réfléchir Bush, Schröder, Poutine, Zapatero, tous les grands de la terre, quoi! Elle remet à plat toutes les certitudes. Tant que c´est la Norvège qui votait non à l´Europe à l´entrée dans l´Europe, tant que c´est la petite Suisse, fière de sa neutralité, qui la fuyait, les gens ne se posaient pas de question, mais qu´un membre fondateur et prépondérant comme la France rue dans les brancards, ce n´est plus du tout la même chose. Fabius lui-même en est étonné. On le menaçait à peine d´exclusion des rangs du parti socialiste. On lui faisait entendre qu´il avait grillé ses cartes en tant que candidat du PS aux prochaines élections françaises en 2007, et voilà qu´il est remis sur la selle, et confortablement.
Ce non a quelque chose de sain. Il veut dire que les officiels peuvent se tromper dans leurs prévisions. En tout cas, il redonne la parole aux gens, et ces derniers ne se privent pas de dire ce qu´ils pensent.
Ce non relativise beaucoup de choses, il veut tout simplement dire qu´à l´échelle humaine, tout comme à l´échelle géologique, la construction d´une Union comme celle de l´Europe doit faire des haltes de temps en temps, pour ne pas laisser sur le fossé des pans entiers de la société. On peut reculer pour mieux sauter. C´est très important.
Si vous avez bien remarqué, les officiels européens, de Chirac à Zapatero, ont tous affirmé que l´Union européenne a permis de mettre fin aux guerres du siècle dernier. Rien qu´à ce niveau, c´est déjà important. Quand on sait que le continent africain et le monde arabe sont encore traversés par des turbulences, des accès de fièvre, des guerres fratricides, on peut prendre de la graine en regardant comment les Européens arrivent aujourd´hui à régler leurs différends.
Certes, ils ont deux siècles de démocratie mais cela ne veut rien dire. Hitler, pour ceux qui s´en souviennent, c´était hier seulement.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha