L’hybride de Toyota

Dans le domaine de l´automobile, la voiture hybride est bien partie pour être la technologie du XXIe siècle, et avec sa Prius, Toyota arrive en tête. Lancée au Japon dès 1997, la Prius a conquis les marchés du monde entier, d´abord les Etats-Unis, bien sûr, ensuite l´Europe, comme il se doit, et maintenant elle séduit les consommateurs des quatre coins de la planète. Qu´est-ce qu´une voiture hybride? C´est un véhicule qui fonctionne à l´essence et à l´électricité : la Prius utilise un moteur électrique et un moteur à essence tout en se servant de la décélération et du freinage pour recharger ses piles. Deux conséquences à cela :d´abord on n´a plus besoin d´une pile qui soit obligatoirement rechargeable, d´où une autonomie absolument totale, ensuite c´est une voiture qui n´est pas du tout gourmande d´essence en ville. Et ça c´est vraiment une nouveauté. Jusqu´au jour d´aujourd´hui, c´est surtout en milieu urbain, avec les embouteillages et les lenteurs de la circulation que la consommation de carburant augmente, mais là on entame le phénomène inverse. Cela ne veut pas dire que sur de longs trajets, vous aurez à faire de grosses dépenses en essence. Pas du tout: comparativement aux autres voitures de la même gamme, la Prius se défend très bien et réduit considérablement la consommation d´essence.
En plus de ces économies d´énergie, la voiture hybride, bien sûr est une voiture qui est beaucoup moins polluante. Par conséquent, en plus d´être un véhicule qui pense déjà à trouver des énergies de substitution, avec l´épuisement programmé des réserves de pétrole, la voiture hybride se place également dans la course à la lutte contre la pollution et le réchauffement de la planète. On promet que dans vingt ans, avec l´amélioration des moteurs, la voiture hybride aura conquis beaucoup de parts de marché, puisque d´autres constructeurs, comme Nissan ou Ford, vont se mettre à fabriquer et à vendre des véhicules hybrides. Entre-temps on aura peut-être mis en place cet autre bijou de technologie qu´est la pile à combustion. C´est-à-dire qu´un jour ou l´autre, mais sûrement dans un avenir plus proche qu´on ne le prévoit, ces véhicules arriveront bien en Algérie. Il n´y a qu´à emprunter les rues et les routes algériennes pour s´apercevoir que l´Algérien est amateur de belles voitures.
Avec l´ouverture du marché aux concessionnaires, on rencontre pratiquement toutes les marques. Arrivées d´Europe, d´Asie, d ´Amérique du Nord ou du Sud, les belles mécaniques ont transformé les artères de nos villes et villages, au point que maintenant on songe à interdire dans la loi de finances l´importation de véhicules de moins de trois ans et que le code de la route, au vu de l´augmentation du nombre d´accidents mortels, a été modifié par le législateur pour le rendre plus sévère et plus contraignant.
Cela dit, c´est bon de savoir que la Toyota Prius a été élue voiture de l´année 2005, d´autant plus qu´à côté de ses performances techniques, la nouvelle Prius n´a rien à envier aux voitures de sa catégories en termes d´habitacle, puisque le nouveau moteur hybride ne prend pas plus de place qu´un moteur normal à essence ou diesel. Elle offre les mêmes prestations qu´une berline familiale classique en termes d´espace intérieur, de taille de coffre, affirme Philippe Boursereau, directeur des relations publiques de Toyota. La Prius a donc tous les atouts en main pour être la voiture du XXIe siècle.