Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 36 °C
32
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 15 °C Max 21 °C
39
 Biskra Min 20 °C Max 27 °C
28
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 14 °C Max 24 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
34
 Annaba Min 20 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 22 °C Max 31 °C
30
 Oran Min 23 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 34 °C
34
 Khenchela Min 12 °C Max 20 °C
39
 Mila Min 16 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 20 °C Max 28 °C
32
Accueil |Chroniques | A pile ou face |

L’institution douanière resserre de plus en plus l’étau

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une question turlupine l´esprit de nombreux concitoyens: y aura-t-il un après-29 septembre? Que se passera-t-il après le référendum sur la réconciliation?
La question méritait d´être posée, parce que pour la première fois, il n´y aura pas un enjeu «électoraliste». Ni nouveaux députés, ni nouveau président, ni nouveaux maires.
D´autres commentateurs vont plus loin, en disant que de toutes les façons, il y aura encore après le 29 septembre des terroristes au maquis, les veuves et enfants des victimes ne changeront pas de statut et les disparus seront toujours portés disparus. Si on part de ce principe, on peut alors se demander pourquoi tout ce remue-ménage, pourquoi déranger les électeurs, dépenser de l´argent pour les bureaux de vote et le déroulement de la campagne.
On ne nous a même pas dit combien coûtera en réalité le scrutin, tous frais comptés. En outre, le président de la République a coupé court aux spéculations en affirmant à Sétif qu´il n´y aura pas d´amnistie générale, et que les harkis et les pieds-noirs ne seront pas concernés. Quant à l´amnistie fiscale, ce n´est pas demain la veille qu´elle sera décrétée.
Pour se consoler, les pessimistes disent qu´il y aura sûrement un changement de gouvernement. Donc, il se passera toujours quelque chose. Pour eux, le référendum ne sera ni un coup de feu à blanc ni un baroud d´honneur. Même si un changement de gouvernement peut arranger certains (les nouveaux arrivants et leur smala) tout en contrariant les autres (les partants et leur smala) , alors que pour la majorité de la population, c´est bonnet blanc et blanc bonnet.
Les protecteurs des animaux prédisent une hécatombe dans les troupeaux de moutons puisque juste après le référendum, viendra le ramadan, et après ce dernier ce sera l´Aïd. Et ainsi de suite, d´autant plus, arguent-ils, que la sécheresse va obliger les éleveurs à se défaire du bétail à des prix sacrifiés. Leurs détracteurs disent tant mieux, puisque le consommateur en tirera profit. Il aura de la viande à bon marché.
Les personnes politisées, -mais ce n´est pas le cas de tout le monde - affirment que le président recevra, après le référendum, les pleins pouvoirs pour appliquer la politique qu´il souhaite: injecter 55 milliards dans l´économie, lutter contre la corruption, et éventuellement mettre fin au vampirisme politique.
Car le terrorisme n´est rien d´autre qu´une histoire de vampirisme, voire de cannibalisme.
Question subsidiaire: pourquoi est-ce que les personnes politisées ne sont-elles pas nombreuses en Algérie?
Réponse: parce qu´il y a des cercles, dans et à la périphérie des centres de décision, - et beaucoup sont dans des circuits informels qui sont faits pour, - qui ont intérêt à ce que les gens soient des ignares en politique. Parce que tout comme la vraie information, la vraie politique a un coût. Elle a de la valeur. Donc ils la gardent pour eux. Ils ne la livrent pas au public.
Après le 29 septembre, il ne se passera peut-être rien de tout ça. La vie reprendra son cours normal. Il y aura d´autres chômeurs. La crise du logement ne sera pas résolue. Les coeurs ne seront pas apaisés et c´est la rancoeur et la haine qui domineront. Tout comme maintenant. L´Algérie sera toujours scindée en deux selon une ligne imaginaire qui traverse certains dans leur chair, sans espoir de guérison. Sauf, si comme une lame de fond, un sursaut vient bouleverser cet ordre des choses, et qu´un artiste de génie, coupant à chaud dans cette douleur vient composer sa symphonie et fera que le débat en cours ne soit plus une cacophonie, mais une polyphonie. Ce compositeur existe-t-il?

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha