A vrai dire

Accueil |Chroniques | A vrai dire

Islam et représentations artistiques

26-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

L'interdiction de la représentation par l'image en Islam ne vise que l'image de la divinité. Elle se situe donc dans la perspective du décalogue ou, plus exactement, du monothéisme abrahamique que l'Islam entend renouveler. ... Lire

"Une guerre, une transaction aussi simple qu'un virement bancaire?"

25-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«Les guerres circulent d'un pays à l'autre aussi librement que les capitaux. Lancer une guerre, c'est une transaction aussi simple qu'un virement bancaire, sauf qu'il est impossible de savoir qui en tirera bénéfice. L'Amérique? Hypothèse éculée. Les guerres ont bien changé. Leur but n'est plus la victoire sur l'ennemi, mais l'hostilité permanente...» Maxime KANTOR ... Lire

Il faut bien souffler sur les braises

24-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«On donne des armes aux rebelles, on finance les opposants, mais ce n'est pas par adhésion à leur idéologie séparatiste ou aux croyances religieuses locales. Les ´´civilisés´´ savent bien qu'ils donnent des armes à des bandits, mais il faut bien souffler sur les braises, sinon le feu risquerait de s'éteindre.» Maxime KANTOR ... Lire

"La révolution, comme Saturne, dévore ses propres enfants"

23-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«Pas d'anathèmes! Accuser à tout bout de champ de trahison, c'est ce genre de retours destructifs au passé qu'il faut éviter.» Hocine AÏT-AHMED ... Lire

"La révolution, comme Saturne, dévore ses propres enfants" (1re partie)

22-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«Le fait de poser cette question près de quarante ans après la tenue de ce congrès me paraît sidérant. Autant soulever la même question sur le rôle du 1er Novembre 1954. Pas d'anathèmes! Accuser à tout bout de champ de trahison, c'est ce genre de retours destructifs au passé qu'il faut éviter.» Hocine AÏT-AHMED ... Lire

Un réquisitoire allusif et serein contre l'histoire officielle et ses poncifs

19-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«La présence controversée du juif, le viol de deux enfants par leur patron tunisien, l'effritement de la mémoire d'une ville en pleine mutation, l'audace d'un cinéaste qui prend pour personnages principaux des êtres blessés, vulnérables, et dont le statut d'hommes est mis en cause par l'entourage, c'est aussi ce film.» Hédi Khelil ... Lire

"Vu l'enjeu, je pense que ça valait la peine!"

18-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

Ce coup d'éclat n'est pas sans me rappeler l'indélicatesse criminelle de Madeleine Albright. Interrogée à la télévision sur la mort de 500.000 enfants irakiens victimes des sanctions de destruction massive dont elle-même avait garanti le maintien, elle avait simplement et froidement rétorqué: «Vu l'enjeu, je pense que ça valait la peine!». ... Lire

De "la barbarie des Arabes"à "l'arrogance de l'Occident"

17-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

Pour les uns, l'exemple de l'Irak démontre que le Monde arabe est imperméable à la démocratie; pour les autres, le même exemple dévoile le vrai visage de la démocratisation à l'occidentale. Même dans la mort filmée de Saddam Hussein, on pourrait voir aussi bien «la barbarie des Arabes» que «l'arrogance de l'Occident». Amin MAALOUF ... Lire

La face immergée d'un saltimbanque

16-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

Pourtant, jamais sous la Ve République un système présidentiel n'aura été cerné de si près par des juges anticorruption. Toute la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy a eu affaire à la justice et à la police ces trois dernières années... ... Lire

Les préjugés de son propre camp...

15-08-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«N'est-il pas temps de se souvenir de ce vieux principe de base qui consiste à dépoussiérer les cadavres de son placard et à balayer devant sa porte avant de se plaindre des odeurs pestilentielles que dégagent les immondices du voisin?» Karim Emile BITAR ... Lire

firstback 11121314151617nexttotal:166 | Affiché:101 - 110