Prévisions pour le 20 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
32
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
47
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
30
 Tamanrasset Min 22 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
30
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
4
 Saïda Min 16 °C Max 24 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 26 °C Max 35 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 21 °C
11
 Mila Min 18 °C Max 23 °C
4
 Ghardaïa Min 21 °C Max 31 °C
30

A vrai dire

Accueil |Chroniques | A vrai dire

"La repentance, une réponse à cette demande d'une histoire partagée"

05-07-2015 - Abdelhakim MEZIANI

Quel sens cela a-t-il de demander pardon pour des actes commis par d'autres dans le passé? En quoi est-on responsable d'actes perpétrés par des ascendants? Si la réponse à un tel questionnement est cet avenir auquel aspirent ces zélateurs de la négation d'une des constantes irréfragables de la Révolution nationale algérienne, il y a de quoi épiloguer sur la soudaine légèreté de la société politique algérienne. ... Lire

"RASSEMBLER LES LIVRES DU MONDE EST UNE UTOPIE BIBLIOTHECAIRE DE L'ISLAM MEDIEVAL"

04-07-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«Même les livres composés par des écrivains irréligieux ou agnostiques qui s'en prennent ouvertement aux dogmes de l'Islam sont indiqués. Le bibliographe les qualifie tout de même de ‘'livres maudits'' (kutub mal‘ûna), prenant ainsi distance à leur égard - du moins publiquement.» Il faut savoir qu'il n'a pas existé au Moyen âge musulman d' ‘'Index des livres prohibés'', comme celui établi par l'Eglise romaine à la fin du XVIe siècle et qui n'a été abandonné qu'en 1948.» Houari TOUATI ... Lire

Représentations médiatiques tendancieuses et communauté médiane

01-07-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«Les télévisions sont parfois les propagateurs aveugles de manipulations grossières qui créent des ravages sans précédent sur la mentalité des masses. Prendre la parole, écrire, analyser pour rectifier, expliquer et clarifier les problématiques et les événements, contribuer à faire reculer l'obscurantisme des uns, qui exploitent dramatiquement le religieux dans le cadre de la lutte subversive et les préjugés des autres qui cherchent à asseoir leur hégémonie par la force, c'est une responsabilité collective.»Mustapha CHERIF (suite et fin) ... Lire

Représentations médiatiques tendancieuses et communauté médiane

30-06-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«Le troisième rameau monothéiste vise le respect de la liberté de conscience, la reconnaissance du droit à la différence pour aboutir à la sociabilité et à la paix. Même si une minorité d'adeptes, manipulée et ignorante peut, dans des circonstances déterminées et de manière arbitraire, contradictoire et injustifiable, basculer dans la violence.» Mustapha CHERIF (1re partie) ... Lire

Peut-on remettre en question Le Livre qu'on n'a pas su lire?

29-06-2015 - Abdelhakim MEZIANI

Aux antipodes d'une vision réductrice de la réalité, les forces obscurantistes ont toujours su irriguer leur propagande par les données objectives et subjectives de l'Islam sociologique contemporain. L'occupation des mosquées par les salafistes et la récente montée au créneau des ministres en charge de la Communication et des Affaires religieuses, en Algérie, en sont les parfaites illustrations. ... Lire

Un haro continuel contre les mosquées d'Alger

28-06-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«Les gens ont plus besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l'homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu'il a besoin de la science autant qu'il a besoin de respirer.» L'imam Ahmad ibn Hanbal ... Lire

Un haro continuel contre les mosquées d'Alger

27-06-2015 - Abdelhakim MEZIANI

«Chaque coeur, malgré les différences individuelles, est prédisposé à connaître la réalité des choses, car il est une chose divine - âmr rabbâni - et noble, qui par cela même se distingue des autres substances du monde, (car il est) le lieu de la science des choses divines.» Abu Hamid Al Ghazali ... Lire

Une citoyenne nommée Houda Imane Faraoun

24-06-2015 - Abdelhakim MEZIANI

Irriguée par l'idéal démocratique, elle pense dur comme fer que le débat n'est plus entre le bon sens et la folie, entre les irréductibles du filaire et les tenants de la fibre optique, mais entre ceux qui croient en l'excellence, et ceux qui croient en la faiblesse de l'homme. ... Lire

Une citoyenne nommée Houda Imane Faraoun

23-06-2015 - Abdelhakim MEZIANI

Digne héritière s'il en est de Hassiba Ben Bouali, elle considère en son fort intérieur que la revendication du drapeau serait des plus aléatoires si elle n'était pas suivie d'une libération plurielle à même de favoriser la réhabilitation de l'esprit créatif et inventif de tout un peuple. ... Lire

Bienvenue Mister Bouderbala

22-06-2015

(2e partie et fin) ... Lire

firstback 11121314151617nexttotal:166 | Affiché:141 - 150