{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le centre colonial de torture d’El Ouldja transformé en musée

Le centre colonial de torture, dans la commune d’El Ouldja, a été transformé en musée et ce, dans le cadre du projet de réhabilitation des monuments historiques de la wilaya de Khenchela. L’opération de réhabilitation a eu lieu dans le cadre de la célébration du 57e anniversaire de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, pour un coût de 11 millions de DA. à cette occasion, un documentaire intitulé «les geôles d’El Ouldja, plaie indélébile», réalisé par Toufik Cherbal et coproduit par la direction des moudjahidine et le musée régional du moudjahid de Khenchela, a été présenté. Il a été procédé au lancement du projet de transformation du centre de torture de Khirène en musée dont la réception aura lieu en septembre prochain. A terme, les quatre centres de torture d’El Ouldja, Khirène, El Mehmel et Aïn Touila seront réhabilités et transformés en musée, pour un montant de 45 millions de DA, L’objectif est de conserver ces vestiges qui attestent de l’horreur des crimes de l’occupation française et des souffrances endurées par le peuple algérien. La wilaya de Khenchela compte 359 monuments historiques dont des camps de concentration, des centres de torture, des hôpitaux, des centres de liaison et des prisons, outre 300 sites de batailles, 145 monuments commémoratifs, 23 cimetières de chouhadas et six carrés de martyrs.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours