{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les «surprises» du métro et du tramway d’Alger

Ces incidents ont eu lieu coup sur coup. Samedi dernier, les voyageurs qui ont emprunté le métro depuis la station d’El Harrach en direction de la place des Martyrs ont eu la désagréable surprise de se voir invités à quitter la rame en gare de Haï El Badr. Motif, elle faisait demi-tour et transportait les voyageurs qui se rendaient à El Harrach. Après des échanges plutôt acides entre les uns et les autres, ce fut autour de quelques agents de sécurité de confirmer la chose et dans une pagaille indescriptible, ceux qui devaient poursuivre le voyage vers les places du 1er Mai et des Martyrs n’avaient plus qu’à emprunter la passerelle pour changer de quai ! Tout cela en l’absence totale d’information ni d’explication. Dimanche dernier, c’est au tour de la Setram de surprendre ses usagers. Interruption dès 15 h – la chose est fréquente – du service entre la station du Ruisseau et celle de la Glacière. « Des autobus de l’Etusa sont à votre disposition », affirme, sans rougir, la Setram. Pourtant, après une heure de marche, point d’autobus, sinon ceux en sens contraire qui gagnent l’entrepôt de Hussein Dey. Anarchie, quand tu t’installes !

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours